untitled

Les Roguskoïs vaincus et rejetés hors du Shant, Gastel Etzwane, a abandonné avec soulagement les rênes du pouvoir. Hésitant désormais sur le sens à donner à son existence il apprend que ses ennemis seraient réapparus au fin fond du Caraz. Voyant là un dérivatif à son ennui, il décide de s’en assurer par lui-même et de s'aventurer au cœur de ce mystérieux continent. 


"Asutra !" est le moins captivant des trois volumes qui composent les « Chroniques de Durdane ». Non qu’il s’y passe moins de choses, loin de là, mais le côté « space-opera » de sa seconde partie se démarque trop du reste du récit. Pour tout dire il m’a paru presque « anachronique », malgré la dimension interplanétaire déjà suggérée par l’intrigue et sa chute trop précipitée. 

Certes nous aurons, in fine, toutes les réponses aux questions soulevées. Mais ces révélations nous serons assenées d’un coup, un peu comme si l’auteur, lassé de son récit, avait hâte d’en finir. Néanmoins, j'ai apprécié de retrouver une dernière fois la planète Durdane, la diversité de ses coutumes, ses habitants hauts en couleur et je regretterais longtemps les superbes descriptions de Jack Vance et ses personnages attachants.

 

Pocket SF - 1981