18 avril 2021

QUINZINZINZILI - REGIS MESSAC

Alors que la coalition germano-japonaise et le bloc russo-américain se livrent une guerre enragée, Gérard Dumaurier visite une grotte sur les hauteurs de la Lozère en compagnie d'un groupe d'enfants. Miraculeusement sauvés des effets dévastateurs des armes chimiques et du cataclysme écologique qui s'ensuivit, les survivants se trouvent soudainement ramenés à une existence extrêmement précaire. Ceux qui suivent ce blog le savent, j’ai un gros faible pour les récits post-apocalyptiques. J'en ai déjà lu une bonne centaine et parmi... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 09:30 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

21 mars 2021

WARRIOR - HUGUES DOURIAUX

Warrior est le champion des Aigles, l'un des trois clans qui se partagent les ruines de la cité. Après qu'un groupe rival eut massacré les siens, il se retrouve contraint de quitter sa ville en compagnie d'une trafiquante d'armes et d'une jeune "sœur" du clan des loups. Bien que se méfiant les uns des autres, les trois rescapés vont devoir faire front commun pour échapper aux multiples dangers du "dehors". En entamant ce livre, j'ai d'abord cru que Douriaux allait nous servir une vague copie du "Blue" de Joël Houssin, avec ses... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 12:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2021

VIVONNE - JEROME LEROY

Est-ce parce que j’ai, ou peu s’en faut, le même âge que l’auteur et ses personnages ? Est-ce parce que je connais parfaitement ce Rouen où ils ont passé leur jeunesse ? Est-ce parce que, comme eux, j’ai vagabondé dans le bleu doré des Cyclades ? Est-ce pour toutes ces raisons ou pour quelque autre que je n’aurais pas cernée, mais le futur que nous dépeint Jérôme Leroy m’a particulièrement frappé. Et pourtant, des romans qui nous montrent des lendemains apocalyptiques, j’en ai lus des dizaines. Des sombres, des... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2020

LE PARADOXE DE FERMI - JEAN-PIERRE BOUDINE

Assurément, ce roman de Jean-Pierre Boudine ne va pas révolutionner le genre post-apocalyptique. Exception faite de ce fameux paradoxe et de sa théorie à laquelle j’adhère pleinement, il n’y a absolument rien de neuf dans son récit. Tout ce qu’il nous décrit, la désagrégation des sociétés, la résurgence des féodalités, les pillards, les chiens redevenus sauvages, les îlots de connaissances qui subsistent çà et là, tout cela a déjà été écrit maintes et maintes fois. Mais passe encore ce manque d’originalité. Le sujet est ancien et a... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 00:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2020

LA GRANDE BALEINE - VINCENT DE OLIVEIRA

Depuis une quinzaine d’années le post-apo a le vent en poupe. Réchauffement climatique et déliquescence sociale font prendre conscience à tous du futur pas joli-joli qui nous pend au nez et donnent aux écrivains une matière littéraire presque infinie. On trouve donc de plus en plus de ces romans déprimants avec, il faut le reconnaître, du bon et du moins bon. Vincent de Oliveira a placé le sien sous le signe de la course poursuite et du règlement de compte pour nous donner une sorte de post-apo mafieux et survitaminé où des bandes... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 13:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
20 mai 2020

LES ENFANTS DE NOE - JEAN JOUBERT

Un jour de février 2006 la neige se met à tomber sans discontinuer jusqu’à former, au bout de plusieurs jours, une couche de près de sept mètres d’épaisseur. Commence alors pour la famille du jeune Simon prisonnière de son chalet Alpin, une longue période d’isolement au cours de laquelle chacun de ses membres devra surmonter ses peurs et les multiples dangers d’un hiver qui n’en finit plus.  J’ai déjà eu l’occasion de lire trois romans post-apocalyptiques écrits pour la jeunesse et, exception faite du très particulier... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 10:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

06 mai 2020

NEUTRON - JEAN-PIERRE ANDREVON

Le futur post-apocalyptique est un thème qui a toujours inspiré Jean-Pierre Andrevon. Il l’a abordé à de très nombreuses reprises au cours de sa longue carrière, dans des romans et des nouvelles mais aussi dans une autobiographie romancée et même dans un court-métrage. Ici, il s’intéresse plus particulièrement à la possibilité d’un conflit nucléaire et au cortège d’horreurs qui l’accompagnerait. Il en envisage tous les aspects, qu’il s’agisse de la peur devant le cataclysme annoncé, de ses effets sur les sociétés et les rapports... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 08:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2020

HOLOCAUSTE - CHRISTOPHE SIEBERT

Le monde s’est effondré. Il aura suffi d’une gigantesque panne des moyens de communication et d’une pandémie particulièrement virulente pour mettre à bas les sociétés. Sur une Terre en proie à la violence et aux exactions, Olivia, Sylvain, Jean et quelques autres, tentent de continuer à vivre. Depuis une dizaine d’années, le post-apo est à la mode. On en trouve absolument partout, dans les romans de SF comme en littérature générale. On l’utilise pour spéculer sur les dérives de nos sociétés, pour mettre en scène les peurs de notre... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 10:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2019

L'HEURE - WALTER LEWINO

« L’heure » est un post-apo qui reflète bien l’angoisse de la bombe qui pesa sur le monde pendant les quatre décennies qui suivirent la fin de la seconde guerre mondiale. Walter Lewino part du postulat que la menace s’est réalisée. La bombe est tombée sur Paris et sur la France, provoquant la mort de la plus grande partie de la population mais sans provoquer le moindre dégât dans les infrastructures. Bombe à neutrons, gaz mortels, nul ne sait et les rares survivants ne peuvent qu’émettre des hypothèses. Le récit se... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 05:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2019

ABANDONATI - GARRY KILWORTH

Dans un futur pas si lointain, trois amis tentent de survivre et de trouver un sens à leur vie dans une société qui sombre dans l’indigence et la barbarie.  S’il fallait tirer une morale de ce sympathique roman de Gary Kilworth, elle se résumerait certainement à cette petite maxime : « Tant que l’on possède un but et des amis, la vie ne peut être absolument insupportable ». C’est en tout cas ce que Guppy, Trader et Rupert nous démontrent au travers de leurs aventures tragi-comiques dans un univers... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 11:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :