30 juin 2016

LA CHASSE ROYALE - PIERRE MOINOT

Henri Guifred a convié son ami Philippe Lussac à venir chasser sur ses terres situées au cœur de la forêt vosgienne. A leur arrivée dans le Herrenberg, le garde-chasse les informe que des braconniers sont à l'œuvre dans la région et sollicite leur aide pour mettre fin à leurs activités nuisibles. Les trois hommes se lancent alors dans une fouille systématique du massif et enchaînent les séances d'affût. Mais c'est un tout autre gibier que Philippe va débusquer en la personne d'Hélène Servance, jeune et sauvage héritière de hobereaux... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 19:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2016

MORT AUX CONS - CARL ADERHOLD

S'étant rendu compte qu'un petit nombre d'individus empêchent la majorité de vivre sereinement, un homme entreprend de se débarrasser de tous les gêneurs qu'il rencontre. Ce faisant, il développe une théorie de la connerie. De temps à autre, je pioche dans les rayonnages de ma bibliothèque municipale un roman humoristique, histoire de passer quelques heures tranquilles sans trop m'épuiser les neurones. Avec « Mort aux cons », j'ai tout de suite su que j'avais mis la main sur le livre parfait. Rien que le titre semblait... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 10:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2016

A TRAVERS LA SIBERIE ORIENTALE - IVAN GONTCHAROV

Me fiant au titre de ce petit recueil, je pensai être parti pour un récit de voyage qui allait me faire découvrir la Sibérie du XIXème siècle, son froid légendaire et les peuples qui y vivent. Je me suis hélas bien trompé car, si Gontcharov a bel et bien trouvé la matière de la nouvelle-titre dans ses souvenirs de voyage, son texte n’a pas grand-chose à voir avec cet exercice littéraire. Nous sommes plutôt en présence d’une sorte de journal, de compte rendu un peu brut de ses rencontres avec les membres de la bonne société de... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mai 2016

L'OEIL DE PÂQUES - JEAN TEULE

Qui a percé un tunnel dans la Manche ou, dit autrement, qui a fait un trou dans le crâne de Lucy Channel ? Est-ce Pâques la jeune femme à laquelle elle donnait des leçons de chant ? Est-ce Louis Levillain, le mari de son infirmière qui souhaitait faire main basse sur son argenterie ? Ou bien l'un des nombreux autres louftingues qui semblent s'être donné rendez-vous à Calais ? Lorsque j'ai entamé ce polar de Jean Teulé, je me doutais bien que ça ne ressemblerai ni à du Simenon ni à de l'Agatha Christie. Ce en quoi je ne me suis pas... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 07:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2016

L'ÎLE DES RÊVES - KEIZO HINO

Shôzô Sakai est un veuf d’une cinquantaine d’années qui passe l’essentiel de son temps libre à déambuler dans Tôkyô pour admirer les tours de verre et d’acier qui fleurissent un peu partout dans la ville. S’étant un jour égaré sur les vastes terre-pleins qui bordent la zone portuaire il fait la connaissance d’une jeune femme excentrique qui va lui ouvrir les portes d’un univers étrange en marge de la ville et du temps.   J'ai toujours eu un petit faible pour les romans qui, sans verser dans le fantastique ou la... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2016

CONTES DE LA FOLIE ORDINAIRE - CHARLES BUKOWSKI

Quand on s'apprête à lire un bouquin de Bukowski on sait d'avance qu'il sera question de baise, d'alcool et de défonce en tout genre. Le bonhomme n’a rien d’un esthète ou d’un fin gourmet. Il est plutôt du genre à préférer une canette de bière à une coupe du meilleur champagne. Et c’est pareil côté style. Pas de phrases léchées, de jolies tournures ou de vocabulaire soigneusement choisi. Son écriture est spontanée, très parlée, accompagnée le plus souvent d’un langage ordurier du style : « Je vais te b….r jusqu'à l'os, je... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 février 2016

LE PRISONNIER DU CIEL - CARLOS RUIZ ZAFON

Fermin s'apprête à épouser Bernarda et tous ses amis, les Sempere père et fils en tête, s'emploient à préparer la noce. C'est ce moment que choisi un étrange individu pour se rappeler à son bon souvenir, l'obligeant à effectuer une plongée douloureuse dans son passé Ce roman est le troisième que l'auteur consacre à sa Barcelone romanesque du "Cimetière des livres oubliés". Il reprend les même lieux et, pour partie, les même personnages que dans les deux premiers et vient en quelque sorte les compléter, bouchant les espaces... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
30 janvier 2016

LE JEU DE L'ANGE - CARLOS RUIZ ZAFON

Depuis son plus jeune âge, David Martin ne vit que par et pour les livres. Ceux qu'il a lus enfant et qui l'ont aidé à surmonter une existence misérable auprès d'un père toxicomane, et ceux qu'il a écrits lorsque, devenu adulte, il embrassa la carrière d'écrivain. Mais malgré le succès populaire de La ville des maudits, une série de romans d'aventures fantastiques, la consécration littéraire à laquelle il aspire n'est pas au rendez-vous. Dépité, il accepte la proposition de Corelli, un mystérieux éditeur qui lui propose une somme... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 10:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2015

L'ANNEE DE L'EVEIL - CHARLES JULIET

Histoire romancée de l'enfance de l'auteur passée dans un établissement d'enseignement militaire. « L’année de l’éveil » est un très beau roman d’apprentissage qui emprunte aussi à la littérature dite de pensionnat. Charles Juliet y livre ses souvenirs des quelques années qu’il a passé à l’école militaire d’Aix en Provence et nous fait découvrir  l’existence pénible et misérable qu’on y  menait alors et auprès de laquelle mes dix mois de service militaire me font l’effet d’un séjour au Club Med. C’est que la... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 19:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2015

LA LIBELLULE DE SES HUIT ANS - MARTIN PAGE

Partant de l’idée que tout le monde a quelque chose à cacher et que certains sont prêt à tout pour garder leurs secrets, Fio adresse au petit bonheur des courriers anonymes avec cette seule mention : « Nous savons ce que vous avez fait, vous avez une semaine pour payer ». La rançon devant être déposée au parc des Buttes Chaumont, elle prend l’habitude de venir y peindre pour surveiller les versements sans se faire remarquer. Elle est alors loin d’imaginer que ses tableaux vont attirer l’attention d’un influent critique... [Lire la suite]
Posté par Lekarr76 à 09:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :