fn-frayeur32-1995

Laurent, Morgane, Carole, Franck et Thomas se préparent à passer d'excellentes vacances. A bord d'un camping-car, ils font route vers la villa des parents d'un ami où ils comptent profiter d'un cadre de vie luxueux sans bourse délier. Mais après s'être perdus au fin fond du massif auvergnat, les jeunes gens se retrouvent à Gaubertville, un hameau peuplé d'individus aussi étranges qu’inquiétants...

Ce 32ème et dernier titre de la collection Frayeur aurait pu être édité chez sa cousine du Fleuve Noir, la défunte collection Gore. On y trouve en effet tous les ingrédients de base de ce genre si particulier à savoir du sang, du sexe et de l'humour noir.


Alain Vénisse distille parfaitement chacun d'entre eux. Il prend notamment tout son temps avant de faire basculer son récit dans l'horreur et le sordide. La bonne humeur et les petites histoires de cul de ses personnages cèdent lentement la place à l'inquiétude, à l'angoisse puis à la terreur absolue.

Ce crescendo permet de faire tranquillement connaissance avec tous les protagonistes, les bons comme les méchants, et de frémir d'avance en imaginant les sévices qui attendent les futures victimes. Les scènes de meurtre et autres viols sont certes à réserver à un public averti mais l'auteur ne fait pas dans la surenchère. Il compense d'ailleurs cette réserve toute relative par un humour un peu grinçant mais toujours fort à propos.


Pour ce qui est de l'histoire, rien que de très classique. Nous retrouvons la traditionnelle bande d'ados en route pour des vacances sea, sex and drugs qui tombe sur une tribu de dégénérés de la pire espèce. Des crétins consanguins et arriérés qui rappellent un peu ceux de "Délivrance", l'excellent film de John Borman, sauf qu'ici l'action se déroule dans la France profonde.


"Déviation" est donc un petit bouquin d'horreur très classique par son sujet et son déroulement mais qui offre sans barguigner au lecteur ce qu'il était venu y chercher.

Fleuve Noir - Frayeur - 1995