untitledJunia et Shagan sont chargés par leur maître, le magicien-forgeron Massalian, d'une mission auprès du roi de Kromosa. Voici donc l'improbable couple (le cul de jatte et la géante) contraint de pénétrer dans une ville maudite sur laquelle plane l'ombre d'un dragon assoupi. Véritable épée de Damoclès, celui-ci effectue de lentes révolutions au-dessus de la cité qu'il affecte de son influence pernicieuse. Les habitants des quartiers populaires qui vivent dans son ombre sont ainsi victimes d'horribles mutations tandis que les patriciens qui consomme la neige rouge issue de son haleine perdent la faculté de se nourrir normalement. Shagan et Junia auront fort à faire pour contrecarrer de nouveau les noirs desseins du roi squelette.


Ce second volume du " roi squelette " s'inscrit dans la droite ligne du précédent. Nous y retrouvons donc son atmosphère de fantasy d'opérette truffée d'anachronismes que même la magie ne saurait justifier (la montgolfière, le fil de fer barbelé...) et qui mélange allègrement moyen âge et péplum.

Il met également en scène les mêmes protagonistes : le roi squelette, le magicien Massalian et bien sûr notre duo de choc : Shagan et Junia. C'est d'ailleurs cette dernière qui est à l'honneur et qui, la plupart du temps, prend les choses en mains et relègue son compagnon à un rôle d'assistant. Nous aurons d'ailleurs l'occasion d'en savoir un peu plus sur elle (seul l'histoire de Shagan nous avait été dévoilé dans "Le tombeau du roi squelette"), sur son passé et sur la race des femmes Ooni, géantes et cannibales.

Sous ses airs de conte de fée horrifique ce roman est donc un Brussolo pur jus où chaque page recèle son lot d'idées géniales et loufoques. La plupart du temps elles sont pour l'auteur l'occasion d'explorer l'infini variété des mutations et transformations auxquelles il peut soumettre le corps humain. Et il s'en donne à coeur joie le bougre : foetus phagocytés par des esprits malins, enfants malformés, cadavres ramenés à la vie, hommes et femmes transformés en reptiles ou en viande de boucherie ; la liste est longue des mauvais traitement qu'il fait subir à ses personnages.

Mais on ne s'en plaindra pas car cela nous procure quelques agréables frissons et une lecture facile et dépaysante. Que demander de plus ?

Fleuve Noir Anticipation - 1989